Faire concevoir et corriger une évaluation par les élèves : un travail de collaboration entre deux classes.

L’année dernière, j’avais deux classes de 4ème de même niveau. Alors, je leur ai suggéré un travail de collaboration assez original : chaque classe doit concevoir une évaluation pour l’autre classe et ensuite corriger les copies.

évaluation

Mise en œuvre

Pour commencer, par tirage au sort avec les délégués de chaque classe, nous décidons quelle classe évaluait l’autre en premier ou dans quelle discipline elle souhaitait être évaluée (histoire ou géographie). Chaque évaluation portait sur deux chapitres en histoire (L’Europe des Lumières/Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI) ou en géographie (Les espaces majeurs de production et d’échanges/Les échanges de marchandises).

1ère partie : élaborer une évaluation

Les élèves sont répartis en groupe et chaque groupe doit concevoir une évaluation en suivant quatre étapes. Pour ce travail, les élèves ont comme supports : les fiches éduscol qui définissent les compétences (capacités et connaissances) pour chaque chapitre, le cours et un dossier de plusieurs documents réalisé par le professeur.
Les quatre étapes.

  1. Prendre connaissances des compétences (capacités et connaissances) définies par Eduscol pour les deux chapitres et en choisir quatre à évaluer (deux pour chaque chapitre).
  2. Définir les situations d’évaluation souhaitées (temps total, types de questions et d’exercice).
  3. Élaborer le contenu de l’évaluation : structure, questions, documents, consignes
  4. Élaborer un barème

A la fin de cette première partie, je dispose de sept évaluations conçues par les différents groupes. Afin d’éviter les fuites, l’évaluation donnée à l’autre classe est un mélange des différentes questions des sept évaluations.

2ème partie : corriger les copies de l’évaluation

Chaque élève reçoit la copie d’un élève de l’autre classe qu’il doit corriger. La correction des copies s’effectue en classe entière et nous avançons tous ensemble question par question. Pour chaque question, nous discutons au préalable de la répartition des points afin que tout le monde note de la même façon. Les élèves doivent mettre une note sur 20 ainsi qu’une appréciation.
J’effectue ensuite une deuxième correction afin d’établir la note définitive.

Avis personnel

Ce travail fonctionne bien et nécessite du temps (cinq heures au total). Les élèves apprécient d’être à la place du professeur pour décider des questions de l’évaluation et la corriger. Ils découvrent un aspect de notre métier : « Madame, je ne pensais pas que concevoir une évaluation demandait autant de réflexion et de faire des choix ». Il faut bien insister sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une compétition entre les deux classes mais d’un travail en collaboration. J’ai aussi découvert qu’ils étaient de meilleurs correcteurs que moi : ils rédigeaient leurs appréciations avec soin, application et bienveillance.

Le rôle du professeur

Lors de ce travail, le professeur est très sollicité. Il l’est l’expert en évaluation aux yeux des élèves. Pendant la phase d’élaboration des évaluations, il faut veiller à ce que les questions ne surprennent pas les élèves ou n’évaluent pas une compétence jamais travaillée. Pendant la phase de correction, les élèves ont toujours des doutes ou veulent noter avec plus de bienveillance. Il faut veiller à ce que leur notation corresponde à ce qui a été décidé par la classe.

Publicités
Catégories : Travailler dans la collaboration, Travailler l'écrit | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :